Pour cette 11e édition, le FIBDA aura le plaisir d’accueillir la Suède et la Colombie pour la première fois. Ils partageront avec nous leurs cultures BD et nous feront découvrir leurs auteurs :

Anneli Furmark (Suède)

Anneli Furmark est née en 1962 à Vallentuna et a grandi à Luleå, dans le nord de la Suède. Elle a étudié les Beaux-Arts à l’Université d’Umeå, où elle est ensuite devenue enseignante. Peintre, illustratrice et auteure de bandes dessinées, elle a publié son premier album en 2002. Elle a neuf livres à son actif et a participé à de nombreuses anthologies. Son travail a été primé à deux reprises au festival de Kemi, en Finlande. Quatre de ses livres ont été traduits en français, “Peindre sur le rivage” (Les Éditions de l’An 2 / Actes Sud, 2010), “Centre de la Terre” (çà et là, 2013), “Hiver Rouge” (çà et là, 2015, Sélection Officielle Angoulême 2016), et enfin “Un soleil entre des planètes mortes” (çà et là, 2017, Sélection Prix Artémisia 2018).
Les bandes dessinées d’Anneli Furmark traitent généralement du paysage nordique et de ses habitants, auxquels elle a un amour profond mais néanmoins complexe.
Elle vit et travaille à Umeå et Nordingrå, en Suède.

Site web : Anneli Furmark

http://annelifurmark.com

_______________________________________________________________________________________________________________________

Camilo Vieco Florez (Colombie)

 

Dessinateur et graphiste professionnel, Camilo Vieco Florez a travaillé dans le secteur publicitaire et audiovisuel. Il a suivi, à Angoulême, des études spécialisées portant sur l’imaginaire précolombien dans la BD. En 2016, a gagné le prix de la région dans le concours Jeunes Talents du festival de la BD à Angoulême et en 2017, il a pris part à une résidence d’artistes à la Maison des Auteurs à Angoulême. Pendant cette période, il a travaillé sur son projet de roman graphique sur le syncrétisme en Colombie intitulé El Baile de San Pascual/ Le Bal de Saint Pasqual. En 2018, il participe au projet Tulapas : une BD sur les immigrants locaux de Colombie dans le contexte de la guerre, qu’il développe avec un groupe d´anthropologues et avec Pablo Guerra pour le Centre de Mémoire Historique. Son travail est publié dans l’anthologie Ñ comme Viñetas en 2017. Il fait actuellement partie du collectif El Globoscopio et s’intéresse aux mythologies de la Colombie.