L’Association Samandal, un collectif de dessinateurs de bandes dessinées de la région arabe basé au Liban, et le festival Shubbak dédié à la culture arabe contemporaine au Royaume-Uni se verront décerner la 16e édition du Prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe.

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a désigné les lauréats sur la recommandation d’un jury international, en reconnaissance de leur engagement en faveur de la promotion de la culture arabe dans le monde. Audrey Azoulay décernera le Prix aux lauréats lors d’une cérémonie qui se tiendra prochainement au siège de l’UNESCO.

L’Association Samandal (Liban) est une ONG basée sur le volontariat qui s’emploie à promouvoir la bande dessinée auprès de publics de tous âges. Fondée en 2007, Samandal a publié une grande variété de livres et de magazines. Elle a également organisé des ateliers et des expositions au Liban et dans d’autres pays. L’association a remporté plusieurs prix, parmi lesquels le prix du meilleur magazine de bande dessinée (FiBDA 2009, Alger), le prix du meilleur roman graphique arabe pour Yaourt et confiture (FiBDA 2013), le prix du meilleur roman graphique pour Utopia (FiBDA 2013) et le prix du public pour Topia lors du Festival des arts et de la bande dessinée de l’East London (2018). Le travail de Samandal en faveur de la bande dessinée, souvent vecteur de résistance et d’expression sociale, est une contribution précieuse à la culture arabe, à son développement, sa protection et sa diffusion. Les travaux de Samandal ont été publiés en arabe, anglais et français.

© Samandal

Shubbak : Une fenêtre sur la culture arabe contemporaine (Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord) est le plus grand festival de culture arabe contemporaine d’Europe. Fondé en 2011, il a lieu tous les deux ans et relie Londres et le Royaume-Uni au meilleur de la culture arabe contemporaine à travers des programmes ambitieux qui couvrent les arts visuels, le cinéma, la musique, le théâtre, la danse, la littérature, les installations et les débats. En collaboration avec des institutions artistiques à Londres et à l’étranger, le festival célèbre les artistes arabes sur la scène internationale. En se concentrant sur les œuvres individuelles des artistes, le festival Shubbak met en avant une multiplicité de voix et une diversité de points de vue nuancés, qui contrastent avec la narration dominée par les conflits que relayent généralement les médias. Il défend également l’innovation et la créativité des artistes arabes pour informer et inspirer le public le plus large possible au Royaume-Uni et dans le monde.

© Shubbak

Créé en 1998, le Prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe récompense chaque année deux lauréats – personnalités, groupes ou institutions – ayant œuvré, par leur travail et leurs réalisations exceptionnelles, à la diffusion et à une meilleure connaissance de l’art et de la culture arabe. Il est doté d’un montant de 60 000 dollars répartis en parts égales entre les deux lauréats.