CONFERENCES ET TABLES RONDES

SALLE DE CONFERENCES

Mercredi 03/10/OCTOBRE

14h- 15 h :
Mémoires et bandes dessinées en Espagne.
Histoires et chroniques en vignettes
Antonio Altarriba. Espagne

15h – 16h :
Peyo, entre Hergé et Walt Disney
Qui aurait pu prévoir le succès mondial des Schtroumpfs, ces petits lutins bleus créés dans le magazine Spirou par Pierre Culliford –alias Peyo– à Bruxelles en 1958 ? De simples personnages secondaires, les Schtroumpfs sont rapidement passés au statut de vedettes grâce à la magie des dessins animés, mais surtout grâce au talent du bédéiste : Peyo, qui admirait Hergé et Walt Disney. Le premier pour sa ligne claire et son génie narratif ; le second pour sa réussite internationale.

Présenté par : Etienne Schréder ; Wallonie Bruxelles

 

Jeudi 04/10

13h – 14h :
A la découverte de la BD de Colombie
Focus sur la bande dessinée de Colombie, à travers le parcours de Camilo Vieco Florez, qui reviendra sur son travail, les thèmes qu’il développe dans ses planches et ses albums et les spécificités de la BD en Colombie. Quelle est la réalité de cet art ? Quel accueil lui réserve-t-on ? Quels sont ses formes et ses thèmes ? Et, comment est-elle perçue dans le monde ?

Présenté par : Camilo ViecoFlorez .Colombie

16h – 17h :
Genre littéraire : le Graphic-Journalisme en Italie.
Le graphic-Journalisme mêle texte et image, le but étant de trouver un équilibre entre les deux exercices (écriture et illustration) pour explorer la réalité, interroger le réel et dire le monde. Procédé alternatif ou genre littéraire à part entière : qu’est ce que le graphic-journalisme, et précisément en Italie ? Quels sont les limites de l’objectivité dans cet exercice ? Comment lire un récit de journalisme graphique ? Et, quelle place il occupe en Italie ?

Participants : Laura Scarpa, Claudio Calia, Lorena Canottiere, Takoua Ben Mohamed.
Moderateur : Bruno Fermier

 

Vendredi 05/octobre

11h – 12h :
Autrices du monde.

. La présence des femmes dans la bande dessinée est une réalité. Elles dessinent le monde avec talent et curiosité et s’illustrent dans toutes les formes que prend le 9ème art : Bande dessinée classique, roman graphique, manga ou comics. Cependant, quels sont les thèmes qui les habitent et les défis qui les animent ? Dans quel domaine/forme elles se spécialisent le plus ? Et quel sens donnent-elles au « féminin » dans la bande dessinée ? Certes, la création artistique ne s’embarrasse pas des distinctions de genre –à moins que ce ne soit une revendication de l’artiste lui-même–, il est cependant intéressant de donner la parole à des autrices –qui sont de plus en plus nombreuses– et d’écouter leurs points de vue et questionnements. Y aura-t-il des convergences ? La table ronde y répondra.

Participantes : Alitha Martinez (USA), AnneliFurmark (Suède), May Salah Ahmed Koraim (Egypte), Daïffa (Algérie), Zineb Elfasiki (Maroc), Gihèn (Tunisie), Lysbeth Daumont-Robles (Cuba), Aurélie Neyret (France), Zviane (Canada)
Modérateur : Ahmed Lahri

 

14h – 15h :
Une BD pour changer le monde !
A l’instar des autres arts, la bande dessinée peut impacter notre façon de voir le monde : l’idée qu’on se fait de nous-mêmes et de ce qui nous entoure. Pourrait-elle pour autant changer notre vision du monde ? Cette rencontre tentera d’y répondre en abordant les ramifications d’une œuvre artistique et en interrogeant la réception d’une bande dessinée : Quel sens donner à l’engagement aujourd’hui, dans la bande dessinée plus particulièrement ? L’art et la création sont-ils le produit/le fruit d’une époque ou transcendent-ils l’espace et le temps pour dire quelque chose de plus essentiel : l’humain dans toutes ses dimensions ?

Participants : Georges Khoury (Liban), Lina Ghaibeh (Liban), Mohamed Elbellaoui (Maroc), Gihèn (Tunisie). Fabien Toulmé (France)
Modérateur : Ahmed Lahri

 

16h – 18h :
Cosplay ; le concours

 

Samedi 06/10

10h – 11h30 :
La Bande dessinée dans le Monde arabe
Quelle place occupe le 9ème art dans le Monde arabe ? Quels sont les préoccupations des auteurs issus de cette partie du monde ? De quelle manière se traduit le « renouveau » de la BD dans ce vaste territoire ? Et, comment les auteurs se projettent dans leur art : Quel sens donnent-ils au «Monde arabe » ? Cette appartenance les renforce ou réduit-elle le rayonnement de leurs œuvres, travaux, perspectives ?
Exprimant un point de vue personnel sur leur quotidien et sur leurs identités plurielles et souvent complexes, les auteurs sont aussi à l’écoute des pulsations du monde : ils s’inscrivent dans leur époque, avec une remarquable liberté de ton et de trait, pour dire l’intime, l’Histoire, le local, l’universel… A contre-courant

Participants: Tracy Chahwan (Liban), Lina Ghaibeh(Liban), Georges Khoury (Liban)
Modérateur : Dalila Nadjem

 

13h – 14h :
Dessiner chez Marvel Comics
Alitha Martinez abordera son expérience de dessinatrice chez Marvel Comics où elle travaille depuis les années 90. Co-créatrice de Knightfall dans Batgirl, elle a dessiné pour Iron Man et a contribué à la BD, World of Wakanda, le spin-off de Black Panther. En 2018, elle est lauréate du prix Eisner pour la minisérie La Panthère noire : World of Wakanda.

Participante : Alitha Martinez (USA)
Modérateur : Khaled Drareni