L’Association Samandal du Liban et le Festival Shubbak du Royaume-Uni lauréats du Prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe

L’Association Samandal du Liban et le Festival Shubbak du Royaume-Uni lauréats du Prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe

L’Association Samandal, un collectif de dessinateurs de bandes dessinées de la région arabe basé au Liban, et le festival Shubbak dédié à la culture arabe contemporaine au Royaume-Uni se verront décerner la 16e édition du Prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe.

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a désigné les lauréats sur la recommandation d’un jury international, en reconnaissance de leur engagement en faveur de la promotion de la culture arabe dans le monde. Audrey Azoulay décernera le Prix aux lauréats lors d’une cérémonie qui se tiendra prochainement au siège de l’UNESCO.

L’Association Samandal (Liban) est une ONG basée sur le volontariat qui s’emploie à promouvoir la bande dessinée auprès de publics de tous âges. Fondée en 2007, Samandal a publié une grande variété de livres et de magazines. Elle a également organisé des ateliers et des expositions au Liban et dans d’autres pays. L’association a remporté plusieurs prix, parmi lesquels le prix du meilleur magazine de bande dessinée (FiBDA 2009, Alger), le prix du meilleur roman graphique arabe pour Yaourt et confiture (FiBDA 2013), le prix du meilleur roman graphique pour Utopia (FiBDA 2013) et le prix du public pour Topia lors du Festival des arts et de la bande dessinée de l’East London (2018). Le travail de Samandal en faveur de la bande dessinée, souvent vecteur de résistance et d’expression sociale, est une contribution précieuse à la culture arabe, à son développement, sa protection et sa diffusion. Les travaux de Samandal ont été publiés en arabe, anglais et français.

© Samandal

Shubbak : Une fenêtre sur la culture arabe contemporaine (Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord) est le plus grand festival de culture arabe contemporaine d’Europe. Fondé en 2011, il a lieu tous les deux ans et relie Londres et le Royaume-Uni au meilleur de la culture arabe contemporaine à travers des programmes ambitieux qui couvrent les arts visuels, le cinéma, la musique, le théâtre, la danse, la littérature, les installations et les débats. En collaboration avec des institutions artistiques à Londres et à l’étranger, le festival célèbre les artistes arabes sur la scène internationale. En se concentrant sur les œuvres individuelles des artistes, le festival Shubbak met en avant une multiplicité de voix et une diversité de points de vue nuancés, qui contrastent avec la narration dominée par les conflits que relayent généralement les médias. Il défend également l’innovation et la créativité des artistes arabes pour informer et inspirer le public le plus large possible au Royaume-Uni et dans le monde.

© Shubbak

Créé en 1998, le Prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe récompense chaque année deux lauréats – personnalités, groupes ou institutions – ayant œuvré, par leur travail et leurs réalisations exceptionnelles, à la diffusion et à une meilleure connaissance de l’art et de la culture arabe. Il est doté d’un montant de 60 000 dollars répartis en parts égales entre les deux lauréats.

Joyeux fête de l’Aïd !

Joyeux fête de l’Aïd !

On vous souhaite, ainsi qu’à vos proches et amis,une bonne fête de l’Aid en espérant que la prochaine sera encore meilleure ! Meilleures pensées et vœux de bonheur et de santé ! Amicalement.

L’équipe FIBDA

La 8e édition de notre partenaire le Festival de BD de Montréal FBDM

La 8e édition de notre partenaire le Festival de BD de Montréal FBDM

Le FBDM vise à faire la promotion de la bande dessinée en devenant la plateforme de convergence, de référence et le pôle de rencontre entre les acteurs du milieu et leurs publics.
Il veut accroître la place de la BD dans l’univers culturel, tout en devenant un carrefour entre l’Europe et l’Amérique en sa qualité d’organisme professionnel, bilingue et fédérateur.

Pour ce faire, le festival se donne comme objectifs en 2019 de :

  • exercer une présence continue durant l’année;
  • devenir une source de référence pertinente dans l’espace numérique;
  • contribuer à valoriser la bande dessinée;
  • jouer un rôle dans l’apprentissage de la lecture;
  • renforcer sa présence hors Québec (au Canada ou à l’international); afin d’assurer des échanges événementiels.

Historique

Fondé en septembre 2011, par François Mayeux et Myriam Lalumière, le Festival BD de Montréal est un organisme sans but lucratif dirigé par un conseil d’administration bénévole. 
L’organisation de l’événement est assurée par une directrice générale appuyée par un comité de bénévoles et de contractuels affectés à la programmation et aux communications. À cela s’est ajoutée en 2019 l’embauche à temps plein d’un commissaire aux expositions et aux projets spéciaux, grâce au soutien d’Emploi Québec.

Mai 2012
La toute première mouture du FBDM attire 5000 participants et participantes qui bravent la pluie. L’affiche est signée Michel Rabagliati (Paul). 

Mai 2013
Pas moins de 7000 visiteurs rendent visite aux quelque 120 auteurs et autrices, dont 11 proviennent de l’extérieur du pays. Les créateurs des Nombrils, Delaf et Dubuc, signent l’affiche. 

Mai 2014
Une première délégation algérienne fait partie des 115 auteurs et autrices présents au festival, pour le plus grand bonheur des 8000 visiteurs. L’affiche est signée Jacques Ferrandez (Carnet d’Orient). 

Mai 2015
C’est à ce moment que le FBDM devient officiellement bilingue : le Montreal Comic Arts Festival voit le jour. Le Festival présente sa toute première conférence de presse et devient le premier festival de BD de la métropole à présenter quatre éditions de suite. Malgré une météo désastreuse, 6000 personnes visitent le chapiteau où s’entassent près de 150 auteurs et autrices. L’affiche est signée par Seth (Le commis voyageur). 

Mai 2016
L’achalandage du festival dépasse la marque des 10 000 visiteurs, alors que plus de 45 000 personnes apprécient l’une des expositions du FBDM au cours du mois de mai. Pour la première fois, des artistes américains se joignent à l’aventure. Plus de 150 bédéistes sont présents, et l’autoédition occupe 28 tables. 1200 personnes participent à l’une des 50 activités offertes. L’affiche double est signée Jean-Paul Eid (La Femme aux cartes postales). 

Mai 2017
Le FBDM se joint à l’équipe de la revue PLANCHES pour l’élaboration et la présentation de l’expo extérieure Rues de Montréal, regroupant le travail de 13 bédéistes, dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal. Ce projet devient un livre en mai 2019. 
C’est aussi en 2017 que le FBDM est nommé finaliste au Grand prix du Conseil des arts de Montréal. Plus de 12 000 visiteurs se rendent sur le site — qui accueille maintenant deux énormes chapiteaux — pour y rencontrer près de 180 bédéistes et participer à l’une des 64 activités proposées. L’affiche est signée Boum (série des Boumeries). 

Mai 2018 
Pour sa 7e édition, le FBDM lance sa programmation dans le grand Hall de l’Hôtel de Ville de Montréal. La pluie n’empêche pas près de 11 500 amoureux du 9e art de visiter les chapiteaux du Parc La Fontaine afin d’y apprécier le travail de plus de 170 bédéistes. Notre programme prend la forme d’un petit livret où il est facile de retrouver nos 10 expositions ainsi que plus de 70 activités différentes. L’affiche est signée Meags Fitzgerald (Long Red Hair). 

À l’automne, le FBDM était appelé à diriger une délégation d’une dizaine de personnes afin de promouvoir la BD d’ici au Festival international de la BD d’Alger.

Bientôt le festival LyonBD partenaire du FIBDA

Bientôt le festival LyonBD partenaire du FIBDA

Lyon BD, le festival qui fait résonner la bande dessinée au coeur de la ville, portée par les expressions plurielles d’un genre inépuisable. La bande dessinée en vrai, toujours plus vivante avec sa force de création et de mise en scène. Lecteur passionné, curieux en quête de découvertes, apprenti conteur ou collectionneur attentif ? Lyon BD part à la rencontre de chacun et rassemble toujours ! Véritable fabrique d’expériences à lire et à découvrir, Lyon BD oeuvre toute l’année à promouvoir les auteurs et autrices avec qui elle partage, échange et crée. Retrouvez ci-dessous le programme complet du IN de la 14e édition. 

Pour plus d’infos visitez le site https://www.lyonbd.com

Lyon BD s’ouvre chaque année un peu plus à l’international avec des partenariats sur le long terme. Le Festival a notamment collaboré avec le Québec, l’Argentine, Shanghai, ou la Catalogne sur des projets d’édition, de co-production de spectacles, d’expositions et de co-créations entre auteurs et autrices. Plus récemment, Lyon BD s’exporte et traverse l’Atlantique pour s’associer à la première édition du NCSFest, festival international de bande dessinée co-crée avec le Lakes International Comics Festival (Kendal, Royaume-Uni) et la National Cartoonists Society (Etats-Unis d’Amérique) pour s’installer sur la plage californienne de Huntington Beach du 17 au 19 mai 2019.

Parallèlement à ces collaborations, Lyon BD a initié le projet Webtrip, une bande dessinée collaborative et internationale à découvrir en ligne, qui a déjà connu 4 saisons successives.

Chaque année, des projets internationaux donnent lieu à des rencontres et événements durant le festival. La dimension internationale de Lyon BD s’affirme notamment avec les délégations étrangères présentes au Festival et dans sa programmation.


L’Allemagne 
Autour de « Francfort en français », l’invitation d’honneur de la France à la Foire du livre de Francfort, Lyon BD a produit Ping-Pong, un projet de création franco-allemande en bande dessinée, diffusé sur www.francfort2017.com. L’exposition Deutsche Comics, présentée lors de la 12e édition, présente un panorama de la bande dessinée allemande. 

Shanghai et la Chine
Lyon BD a tissé des liens forts avec les acteurs de la bande dessinée de Shanghai (Projet Jet Lag, 2016). Une délégation d’auteurs, d’autrices et de professionnel-le-s sont venus représenter le 9e art de cette région sur la 12e édition du festival, avec notamment un espace “Pavillon Shanghai” présentant une exposition. 

La Catalogne 
Depuis 2015, Lyon BD Festival propose des projets de création en BD entre auteurs catalans et auvergno rhônalpins. Lyon BD a donné carte blanche à l’école Joso pour la co-production d’une exposition concept : “Nous Sommes Barcelone”, présentée en 2017 et 2018 autour du travail de Jaime Martin puis Roger. La saison 3 de Webtrip, “Récits et Recettes”, est un échange et une co création d’auteurs de Lyon et Barcelone autour de la gastronomie. 

Le Québec 
Depuis 2011, Lyon BD collabore avec le Québec, et notamment son Festival, Québec BD. Projets de résidences croisées, d’expositions, édition et spectacles vivants sont réguliers entre Lyon BD et Québec BD depuis plus de 5 ans. Le projet “La bande dessinée à voix haute”, une websérie co-produite par les festivals, est le dernier né de ces projets. Lyon collabore également avec la Ville de Montréal, notamment par la création du collectif Montréal/Lyon en 2013 et celle de Gatineau avec qui une résidence croisée est à l’étude.

Argentine et Amérique du sud
La saison 2 de Webtrip est un échange en bande dessinée entre auteurs lyonnais et sud américains. Ce cadavre exquis à 10 mains raconte l’épopée d’un appareil photo passant d’une main à une autre, dans un voyage entre les deux régions, nous permettant de visiter plus de 5 pays en bande dessinée. 

L’Algérie
Depuis 2013, Lyon BD a tissé des liens avec le FIBDA, le Festival International de la Bande Dessinée d’Alger. Ce partenariat a donné lieu en 2015 à l’accueil de l’exposition “50 ans de bande dessinée algérienne”, un vaste panorama qui réunit cinquante créateurs, dessinateurs précurseurs et jeunes illustrateurs algériens, présenté à Lyon lors de la 10ème édition du Lyon BD Festival. A l’inverse, plusieurs expositions produites par Lyon BD ont été proposée au public algérien, notamment Héro(ïne)s et “Lug”.

L’Angleterre 
La nouvelle rencontre artistique en 2018 produite avec le Royaume Uni, où plusieurs projets sont en vue de naître avec le Lakes International Comic Art Festival de Kendal. Le premier volet de nos échanges est la tournée de l’exposition “Héro(ïne)s”, en mai 2018, à l’Université de Cumbria, à Carlisle, et en octobre à Kendal. Une belle occasion de voir “Héro(ïne)s” dépasser à nouveau nos frontières et de découvrir, surtout, de nouvelles contributions d’auteurs anglais, belge et finlandais, pour des “Héro(ïne)s” très européennes.